Dernières infos


Les motards de l’Oise se sont mobilisés pour la sécurité.

Samedi 22 avril 2017 200 motards de l’Oise avec le renfort de l’Aisne des représentants de la Somme, du Nord et de la région parisienne sont venu constater et dénoncer l’état de nos routes.
Il va bien falloir que nos futurs dirigeants se préoccupent de la sécurité routière en dehors des photos matons véhiculés privés. Les élus changent parfois les motards restent. La route est notre quotidien et notre détermination permanente.
Malgré la gène qu’occasionne le temps de marquer les dégradations nous avons eu des marques d’encouragement d’autres usagers, conducteurs de poids lourds, cyclistes et automobilistes.
La présence de la totalité de la presse régionale démontre que cette dégradation inquiète bien au-delà des motards.


Photos de la manifestation du 17 avril 2016
 
La presse parle de notre action :

Article sur l'action du  22 avril 2017

Article sur l'action du  22 avril 2017

Article sur l'action du  22 avril 2017

Article sur l'action du  22 avril 2017


Pâques est passé mais les nids de poules restent.

Les motards de l’Oise vous proposent de venir les marquer pour que chaque usager de la route avec 2, 3, 4, roues voire plus avec ou sans moteur, puisse circuler avec plus de sécurité. La répression de la seule vitesse n’est pas la solution.
Venez exprimer votre exigence de rouler sur des routes dignes de notre pays.
Les motards sont plus conscients de l’état du réseau car ils sont plus exposés, cependant l’amélioration des conditions de circulation profitent à tous.

En ce week end d’élections qui nous empêche de partir loin profitons en pour s’occuper de notre environnement proche.

c’est ici :

Le Parisien en parle de notre action de samedi :


Nos belles Routes

Nos gouvernants n’ont de cesse de penser à notre bien. C’est pour cela qu’il nous faut des gants avec des logos, des éthylotest et des gilets sous la selle, une grande plaque. En plus de nous protéger cela rapporte.
Pour totalité des usagers de la route, la vignette d’interdiction, la répression comme seule politique de sécurité routière

Ils ignorent que nous roulons sur des routes de moins en moins en bon état ? NON !!! mais cela coûterait de les entretenir. Ne sommes nous que des contributeurs au budget de l’état ? N’avons pas le droit en contrepartie à des routes qui contribuent à améliorer les chiffres de l’accidentologie .

Comme le problème des décideurs c’est qu’ils sont loin des réalités nous allons marquer de notre présence quelques endroits dangereux de notre département.

Vous souhaitez en savoir plus ? participer à l’ amélioration de nos routes ?

Réservez votre 22 avril

Si en tant que motard tu te sens concerné, viens en discuter le 03 mars à 20h30 à Compiègne

Affiche

 


Voeux 2017

On souhaite traditionnellement lors des vœux pour la nouvelle année, le bonheur, la prospérité, la santé… Évidemment, nous vous souhaitons tout cela, et plus que jamais. Mais nous y ajoutons la folie et la bonne humeur, l’inventivité et l’énergie, la force et le courage, afin de mener à bien tous vos projets cette année et surtout plein de virolos.
Excellente année à vous

 

 


LUNDI 16 janvier à 14h : MANIFESTATION contre l’interdiction des 2RM dans Paris!

A partir du lundi 16 janvier 2017, toutes les voitures mises en circulation avant 1997 et tous les 2 roues motorisés (« 2RM ») mis en circulation avant 1999, seront interdits de circulation dans Paris. par sa faible consommation et sa fluidité, sont une plus-value dans le trafic urbain.

Cette interdiction est évolutive et en 2020, toutes les voitures et les 2 roues motorisés d’avant 2015, seront interdits à leur tour.

Pour la prise en compte des 2-roues motorisés
comme solution à la congestion urbaine et
à la pollution,


Campagne route sans Gas-oil

La sécurité passe par l’accroche des pneumatiques sur le bitume, y intercaler du gas-oil est une garantie de chute.
Le partage de la route consiste aussi à informer les autres usagers des spécificités des deux roues motorisés. Une petite flaque de gas-oil n’a pas de conséquence pour les véhicules à quatre roues et plus, mais pour une moto c’est une autre affaire. A la FFMC nous considérons que la sensibilisation est plus efficace à long terme que la répression. Pour cette raison par nos visites nous demandons à chaque point de distribution d’apposer un autocollant, cette démarche fait appel à la responsabilité de chacun d’entre nous pour une route plus sure.
Les premières stations ont dans l’ensemble bien accueilli cette initiative. Quelques distributeurs ont refusé de participer à la campagne de prévention. Gageons qu’ils seront minoritaires, la sécurité concerne tous les acteurs de la route.

Le Courrier Picard en parle :

Le Parisien en parle :


Manifestation Nationale à Paris

Les sanctions financières commencent à Paris pour la partie de la population qui s’obstine à rouler à la hauteur de ses moyens. La FFMC 60 vous invite à vous joindre au cortège parisien. Des points de rendez entre copains s’organisent dans l’Oise

Compiègne / Beauvais / Senlis / Pause repas à Vémars et Château de Vincennes.

Affiche

 


Si tu ne viens pas à la FFMC, la FFMC viendra à toi!

Bien que notre local soit à Compiègne, nous avons voulu venir auprès des motard(e)s de l’ouest de l’Oise . Nous délocalisons notre réunion mensuelle et si nous avons de nouvelles têtes, nous le referons sans problème.
Rappel: vous pouvez assister sans être membre de la FFMC. L’entrée est ouverte à toutes et à tous et avec le droit de parole, bien sur.
Alors, c’est le moment de venir vous exprimer et nous donner votre point de vue sur tout sujet traitant de la moto.
On compte sur vous


La page Facebook pour nous signaler votre présence à WARLUIS
 


Circuler à moto une liberté contrôlée?


Le moment est venu de faire comprendre à nos élites pour qui la moto doit disparaître de nos routes pour entrer dans les musées que nous ne voulons pas payer pour un contrôle. Venez le dire à Paris et comme plus nombreux nous sommes plus forts nous vous invitons à nous retrouver à Senlis le 17 avril à 12 heures.

 

Affiche


La Vie de la FFMC60


Notre assemblée générale s’est tenue le vendredi 26 février, merci à tous les participants, votre présence et vos votes légitiment la représentativité de votre association. Le moment est venu de s’organiser. On nous promet des tas de mesures pour tenter de nous faire cesser la pratique de la moto. Le contrôle technique, les EPI ( Equipements de Protection Individuelle tel que gants homologués ) .
Il nous faut réagir, des actions sont prévues soyez attentifs à la communication . Vous pouvez déjà porter à votre agenda les dates des 16 et 17 avril.
En attendant de se retrouver sur des parkings pour aller expliquer notre refus du contrôle technique, je vous encourage à lire le rapport moral de l’année 2015.

Rapport moral 2015

 


CT non! c’est toujours non !

La volonté de mettre en place un contrôle technique pour les 2 roues motorisées à la revente ne doit pas faire illusion,  rapidement il faudra  une périodicité pour que les investissements soient rentables. Car dans cette affaire il n’est point question de sécurité routière mais bien de rentabilité  financière des groupes spécialisés. L’opération n’a que des avantages, créer du businsess en obligeant le client à acheter un non-service produit par une entreprise qui vous demande de venir avec votre matière et repartir avec, sans transformation  mais facturée tout de même. La seule différence entre le racket et le contrôle technique c’est une feuille A4 ( à peu  près la taille légale et photogénique de la plaque )  avec en haut le logo RF et en bas des signatures de ministre.
La question qui nous est posée : allons nous accepter de payer un carré de papier plusieurs dizaines d’euros?
La FFMC60 est bien décidée à ne pas se laisser faire. Et toi?

Quelques liens :

- La petiton en ligne

- le calendrier de nos réunions

- Article de Dominique Bardoux (journaliste de Pro-mouvoir)

- Rejoindre la FFMC


J’en voeux ou j’en veux pas.


Pour cette nouvelle année les voeux sont en partie j’en veux pas!!!!

-Nous ne voulons pas des restrictions de circulation liée à la date de mise en circulation de nous véhicules.


-Nous ne voulons pas des obligations sanction sur les Equipements de Protection Individuel.


-Nous ne voulons de la progressivité des nouveaux permis.


-Nous ne voulons pas de contrôle technique.


Nous avons aussi des souhaits, comme le doublement des rails de sécurité, des routes entretenues, Une reconnaissance de la spécificité des deux roues motorisés dans la fluidité du trafic. Plus de moyens octroyés à la pédagogie de la part de sécurité routières.


LA FFMC60 vous souhaite une bonne route, une bonne année et que nous soyons plus nombreux et plus fort pour que vive la moto.

* * *


Interfile en pointillé


pour le moment


Amis usagers de la route un décret du 26 décembre 2015 ouvre l’expérimentation de l’interfile.


Ce décret est historique car pour la première fois le code de la route différencie les 2 roues motorisées des autres véhicules. Reconnaître notre spécificité est en contradiction de l’équité avancée pour imposer le contrôle technique au 2 roues motorisées


Cette pratique va pouvoir être enseignée et encadrée, Cela étant il ne faut pas s’attendre à une campagne de communication pédagogique de la part de la sécurité routière sur le sujet.
L’Oise n’est pas concernée mais nombre d’habitants circulent sur A1 A3 A86 et autres. Si la nouvelle s’est répandue dans le monde motard elle va être plus lente a se diffuser chez les autres conducteurs.


Il convient donc d’être prudent et faire preuve de pédagogie sur la route. Le « pousse toi de là maintenant j’ai le droit » ne va pas dans le sens du  partage de la route.


Pour la partie encadrement, elle fixe des limites qui sont bien en deçà des usages actuels.
Si vous subissez des verbalisations abusives il est important que nous puissions les recenser car qui dit phase d’expérimentation dit aussi bilan et ajustement. Sans éléments factuels il est compliqué de contrer les arguments des non motard qui nous veulent tellement de bien.


Lire le decret sur Legifrance


Lire le communiqué de presse FFMC

 

Qu’est-ce que la FFMC ?