18 juin 2011 – Beauvais

Devant l’obstination des pouvoirs publics à mener une politique de sécurité routière entièrement basée sur le répressif et la stigmatisation des 2 roues motorisé, les motards ont décidé, à l’appel de la FFMC et du CODEVER, une fois de plus, de descendre dans la rue pour tenter de se faire entendre d’un gouvernement autiste.

Nous ne voulons pas de ces mesures inadaptées et injustes. Partis de Compiègne, le cortège de motards a rejoint ceux de Saint-Maximin puis la gare de Clermont avant de prendre la direction de la place des Maréchaux à Beauvais où une délégation a été reçue par le Directeur de cabinet du Préfet.
En dépit des conditions météorologiques mouillées, partis à 500 de Clermont, nous sommes arrivés 1500 casques, 1200 moulins, 30 cyclos et 10 voitures place des Maréchaux, ce qui a représenté un cortège de 3 km sur la N31.

De notre entretien avec le Directeur de Cabinet, il n’est pas sorti grand-chose, ce qui n’a finalement surpris personne de la part de quelqu’un qui n’a que fort peu de connaissance du monde motard et qui ose faire une comparaison entre le gilet jaune et la ceinture de sécurité.

Mais cette mobilisation concerne aussi les autos, les cyclos et finalement tous les usagers de la route, tant sont injustes, inutiles, rétrogrades et stigmatisantes les mesures décidées lors du CISR de mai 2011. Les usagers de la route sont traités comme des délinquants en puissance, traqués par des bidules automatisés et incapables de discernement.

En apprenant à connaître les particularités des différents mode de transport, à cohabiter en respectant ces différents et en partageant la route, nous pouvons changer les choses sans avoir recours à la menace d’une épée de Damoclès en permanence au-dessus de nos têtes.

Passez le mot autour de vous pour que ces mesures inadaptées terminent à la poubelle. Ensemble, tous ensemble, nous sommes plus forts.

[wowslider id= »16″]