24 mars 2012 – Amiens

La FFMC ne lâche rien et appelle encore et toujours les motards à manifester le samedi 24 mars 2012.

Le gilet jaune n’a pas pu passer mais nos imbéciles de technocrates ignorants du monde motard n’en restent pas là. Un décret vient de paraître qui contraint les motards conduisant un 2 roues motorisé supérieur à 125 cm3 à porter un dispositif rétro-réfléchissant d’au-moins 150 cm2 de surface, entre la ligne des épaules et la ceinture, visible de tous les usagers. Si le ridicule de la chose visible uniquement de nuit sous réserve d’être dans le faisceau de phares, ne tue visiblement pas nos décideurs, il amoche pas mal le motard qui risque une amende de 68 euros et un retrait de 2 points sur le permis, qui ne pourront être récupérés qu’en 2 ans (amende de 3ème classe).

Les radars ont besoin de lunettes semble-t-il car le CISR du 11 mai 2011 a pris pour décision d’augmenter la taille des plaques d’immatriculation des motards. Le prétexte de la sécurité ne tiendra pas longtemps et le but sera vite avoué : améliorer le taux de photos utilisables concernant les motards afin de davantage les verbaliser.

Les technocrates n’en finissant pas de vouloir absolument justifier leur salaire et prêtant une oreille des plus attentives aux lobbies diverses, riches en champagne et petits fours, voici que nous revient le contrôle technique des 2RM. Sorti par la porte, il rentre par la fenêtre à compter du 1er janvier 2013 pour les cyclos. Peu importe que les centres de contrôle technique n’aient pas le matériel adéquat, peu importe que personne ne soit en mesure de poser des normes pour l’ensemble des cyclos car trop disparates. Dekra notamment, pousse toujours plus à la roue, allant jusqu’à fournir un rapport sur les causes de l’accidentalité des 2RM qui, ô miracle ! trouve 7% d’accidents dûs à une défaillance technique, là où le rapport MAIDS, (en anglais), rapport indépendant financé par l’Europe, réalisé par des personnes qui n’ont aucun intérêt financier dans l’histoire, trouve moins de 1% d’accidents dûs à une défaillance technique.

La FFMC 60 donne rendez-vous à Clermont, place de la Gare à 11h30 à tous les motards qui veulent une autre politique de sécurité routière !

DIRECTION AMIENS !

[wowslider id= »19″]